FEMISE entre dans le Top100 des “Best Think Tank Networks” mondiaux

Le Forum euro-méditerranéen des instituts économiques (Femise) est un réseau d'instituts de recherche du Nord et du Sud de la Méditerranée, regroupant plus de 100 membres, dont Aix-Marseille School of Economics (AMSE). Il est coordonné par l’Institut de la Méditerranée (Marseille, France) et l’Economic Research Forum (Caire, Egypte). La vocation de Femise est non seulement d’encourager la recherche appliquée sur les questions euro-méditerranéennes, mais également de faire le lien entre la recherche académique et les questions de politiques économiques. 

L’agenda des recherches et des projets s’articule autour des 4 principaux axes thématiques : (i) Intégration Commerciale Nord-Sud et Sud-Sud, (ii) Développement du Secteur Privé et du Potentiel d’Innovation, (iii) Climat, Environnement et Transition Energétique et, (iv) Inclusivité. 

Sur chacun de ces thèmes, Femise a développé des partenariats avec des acteurs de la société civile ou des organisations spécialisés sur certaines thématiques (comme par exemple, le Plan Bleu, Energies 2050, le MEDECC, Mediterranean Youth Climate Network pour le climat, ou encore SDSN France, Beyond Reform and Development, AltaFémina pour l’entreprenariat social ou encore avec PEP pour le renforcement de la recherche). FEMISE collabore également avec les principales institutions concernées par ces questions en Méditerranée et, depuis peu, en Afrique, avec la Banque Africaine de Développement (BAD), l’Union pour la Méditerranée (UpM), les Nations-Unis, la Banque maghébine d’investissement et de commerce extérieur (BMICE), la BERD, etc. Le think tank est également présent sur des événements importants, comme par exemple les MedCop,  les COP23 et 24, ou encore les principaux événements de l’UpM, le lancement des négociations de l’Accord de Libre Echange Complet et Approfondi entre l’UE et la Tunisie, etc.

Femise est financé en grande partie par la Commission européenne (DGNEAR), mais diversifie de plus en plus ses sources de financement. Il a par exemple obtenu récemment un financement de la BAD et vient de remporter un appel d’offre de la DG Trade. Le think tank est présidé par Ibrahim El Badawi (DG de l’ERF) et est coordonné sur le plan scientifique par Patricia Augier, professeur à Aix-Marseille Université et chercheur à AMSE. L’équipe comprend également Maryse Louis (DG, localisée au Caire), Constantin Tsakas (co-DG, localisé à Marseille), Dalia Seif (localisée au Caire) et Jocelyn Ventura (ancien étudiant de l’AMSE, localisée à Marseille).

Outre l’appartenance d’AMSE au Femise, les liens entre les deux organismes sont nombreux : 
Femise accueille des stagiaires AMSE ou les recommande à ses partenaires, des chercheurs AMSE sont impliqués dans les appels d’offre auxquels Femise répond. Femise a aussi financé une étude, publiée en août 2018, sur l’Évaluation des effets macroéconomiques et des effets sur le bien-être de la couverture sanitaire universelle en Palestine, pilotée par Mohammad Abu-Zaineh (AMU, AMSE). Un Policy Brief rédigé par Vera Danilina et Federico Trionfetti sur “Marchés publics écologiques vs. Fiscalité environnementale: implications pour la politique environnementale UE-MENA” est en préparation.

Les différentes publications (rapports de recherche, Policy briefs) sont disponibles sur le site : www.femise.org 

Les activités du Femise peuvent être suivies sur Twitter: @femisenetwork


Contact
FEMISE
CMCI
2, rue Henri Barbusse
13241 Marseille Cedex 01
Téléphone : (33) 04 91 31 51 95   Fax : (33) 04 91 31 50 38
E-mail : contact@femise.org

© Photo by Clem Onojeghuo on Unsplash