DialogEco

A l’interface entre la recherche et la société, le département DialogEco d’AMSE se déploie sur 4 axes : le partage des savoirs, le développement d’outils pour l’analyse de l’actualité, l’intervention dans le débat public et la formation. Il s’appuie sur des études à l'intention d'organismes et collectivités, des conférences et, prochainement des films d’animation.
Sa revue, Dialogues économiques, donne les clés du raisonnement économique et fait du savoir un bien commun à la portée de tous. Elle est partenaire de la revue belge Regards économiques.
  • Éclairages

24% de moins pour les femmes à la fin du mois ? Décryptage

En 1945, la notion de « salaire féminin » disparaissait des codes civils. « À travail égal, salaire égal », inscrit, depuis lors, la législation nationale française. Mais qu’en est-il, dans les faits ? Cecilia Garcia-Penalosa et Roberta Ziparo, deux économistes, analysent la situation, 74 ans plus tard.
08 mars 2019
  • Éclairages

La malédiction des ressources naturelles est-elle inévitable ?

L’abondance des ressources naturelles n’est pas gage d’enrichissement national. C’est parfois même le contraire ! Algérie, République démocratique du Congo (RDC), Zambie.... Les exemples sont nombreux. Comme s’il existait une « malédiction des ressources naturelles ». Cette théorie économique, développée dans les années 90, est-elle un mythe indépassable ?
  • Éclairages

Algérie : est-il si dur de se réformer ?

82 ans dont 20 au pouvoir et un cinquième mandat à briguer pour le Président Abdelaziz Bouteflika. C’est certainement le symbole de l’inertie - économique et politique - qui ronge aujourd’hui l’Algérie. Le pays pourrait être riche de son or noir et de ses ressources gazières. Mais ces atouts contrastent avec un chômage grimpant à 30% pour les jeunes et une population exsangue. Cette « malédiction des ressources » est due à son immobilisme. Retour sur cette mauvaise gestion des ressources.
  • Éclairages

La Caverne de Kinshasa et les 40 voleurs

Diamants, or, coltan, forêt équatoriale, minerais en tout genre : les sols de la République démocratique du Congo offrent une richesse incroyable. On ne peut pas en dire autant du pays, comptant parmi les plus pauvres au monde, avec 87,7% de sa population en dessous du seuil de pauvreté. Victime d’un passé sanglant, la région a fait l’objet de spoliations sans commune mesure, qui n’ont jamais vraiment cessé.