Prix ASSET - LAGV à Shahir Safi

  • Succès


Le Prix Louis André-Gérard Varet pour le meilleur article de jeune chercheur a été décerné à Shahir Safi, post-doctorant à AMSE, lors de la conférence ASSET à Athènes, en Octobre 2019. 

L’article “La Faiblesse des Liens Faibles des Références” étudie les retombées liées aux références, en fonction des compétences des travailleurs et de la qualité de la relation qu’ils entretiennent avec leurs recommandations. 

Dans la littérature, les travaux pionniers de Granovetter (1973, 1974) ont montré qu’une large proportion d’emplois ont été trouvé grâce à des liens faibles plutôt que forts. Les liens faibles représentent le cercle de connaissances et les liens forts, ceux d’amis proches. 

Les auteurs considèrent que ces liens faibles, dans lesquels les individus ont peu d’amis sont les plus utiles pour la recherche d’emploi parce qu’ils offrent l’accès à une information sur les opportunités de travail qui n’était pas disponible sinon. Ces recherches ont permis de développé le concept bien connu de “la force des liens faibles”. 

Cependant, les études subséquentes ont mis au jour l’utilisation fréquente des liens forts et, en général, des preuves empiriques de l’usage relatif des liens faibles. Les résultats de ces études se sont avérés ambivalents face à la proposition initiale. 

La conclusion de Granovetter est liée à ce qu’il entend par “référence ». Pour lui, elles sont utilisées pour trouver des opportunités de travail. Mais beaucoup d’économistes ont décliné l’usage fréquent des références en tant que recommandations professionnelles permettent d’examiner plus facilement les candidatures. Lorsqu’il y a des asymétries d’information à propos des candidatures, les employés peuvent “signaler” (via des lettres de recommandation ou contacts) certaines de ces informations aux entreprises en recommandant des travailleurs qu’ils connaissent personnellement. 

Dans son modèle, Shahir Safi utilise cet aspect des références comme recommandation pour expliquer l’ambivalence ou l’effet relatif de leurs rendements sur le marché du travail. 
Il conclue que les bénéfices varient en fonction des compétences des travailleurs et du type de relations. Les travailleurs peu qualifiés peuvent obtenir des meilleurs salaires en utiliser des liens faibles tandis que les travailleurs qualifiés ont plus d’intérêts à utiliser des amis proches pour obtenir des salaires élevés. 

Son modèle permet de comprendre l’ambivalence que présentent les preuves empiriques à propos de l’usage des référents. Il explique aussi l’ambivalence des résultats trouvés à propos des différences salariales entre les embauches basées sur les références et celles qui le sont sur le marché. 

Le Prix est en mémoire au premier Président élu de l’ASSET, Louis-André Gérard Varet, qui est décédé en Janvier 2001. Louis-André Gérard-Varet a été Directeur d’Étude à l’EHESS et directeur au GREQAM à Marseille. Il a été Président de l’ASSET de 1990 à 1997 et président de 1997 à 1999. 

L’ASSET décerne le Prix LAGV chaque année à un jeune auteur (soit un étudiant récemment diplômé ou à un doctorant, dans les deux ans de sa diplomation) d’un article remarquable désigné par le comité parmi tous les papiers soumis à l’ASSET, pour sa rencontre annuelle. Le gagnant du Prix assiste au meeting annuel et, dans le cas où il y a des co-auteurs, tous doivent être individuellement éligible.