Prix Nobel d'économie à E. Duflo, A. Banerjee, M. Kremer



© Photo by Travel Wild on Adobe Stock

Le prix Nobel d’économie 2019 a été décerné lundi 14 octobre à la Française Esther Duflo, à l’Indien Abhijit Banerjee et à l’Américain Michael Kremer pour leurs travaux sur la lutte contre la pauvreté dans le monde.

Les économistes ont été récompensés pour avoir développé une nouvelle approche permettant de réduire la pauvreté dans le monde. Basée sur des recherches expérimentales, leur méthode offre de nouvelles perspectives pour l’économie du développement. Les chercheurs ont ainsi étudié la pauvreté à travers plusieurs points d’entrée. Par exemple, Michael Kremer a démontré l’impact de la gratuité des médicaments sur leur utilisation. Ces recherches ont eu une résonnance au sein de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) qui a recommandé la distribution gratuite de vermifuge à plus de 800 millions d’enfants vivant dans les zones où plus de 20% de la population est touchée par les infections parasitaires. D’autres expérimentations ont été mises en place dans les écoles pour améliorer le niveau d’éducation ou encore dans des centres de vaccinations afin d’assurer une meilleure couverture de la population.

Sur ce sujet, Esther Duflo et Abhijit Banerjee discutent des facteurs menant à l’existence de trappes à pauvreté dans un livre intitulé Poor Economics: A Radical Rethinking of the Way to Fight Global Poverty. À travers un travail empirique réalisé dans une douzaine de pays répartis sur les cinq continents, ils appellent à repenser la pauvreté et les politiques publiques pour y répondre.

Le 21 octobre 2019, Pascaline Dupas, professeur d’économie à la Standford University présentera un article co-écrit avec les deux prix Nobel Esther Duflo et Michael Kremer, intitulé « The Private and Social Returns to Free Secondary Education » au cours d’une conférence AMSE.

Abhijit Banerjeen a été Keynote Speaker aux journées LAGV 2013 organisées par AMSE. Esther Duflo est, elle, intervenue au sein d’AMSE en avril 2018 pour présenter son article, co-écrit avec Abhijit Banerjee ainsi que Arun G. Chandrasekhar, Matthew O. Jackson, intitulé « Using gossips to spread information: Theory and evidence from two randomized controlled trials ».

Esther Duflo est professeure au Massachusetts Institute of Technology (MIT). Elle est la seconde femme à recevoir le prix Nobel d’économie, après l’Américaine Elinor Ostrom en 2009 qui avait travaillé sur la gestion des communs et l’action collective. Esther Duflo a été conseillère auprès du président Barack Obama sur les questions de développement.

Les lauréats recevront, en décembre, le prix décerné par l'Académie Royale des Sciences de Suède, en l’honneur d'Alfred Nobel. Financé par la Banque de Suède, il comprend une médaille d’or, un diplôme ainsi qu’un montant de 9 millions de couronnes suédoises soit l’équivalent de 830 000 euros.

En savoir plus sur le prix Nobel d'économie 2019 sur le site The Nobel Prize (only in English) 

 

© Photo by Travel Wild on Adobe Stock