Franc CFA-eco : les critères de convergence ne sont pas une fin en soi

Presse / expertise
Dans une tribune publiée dans le magazine Jeune Afrique le 07 janvier 2020, Gilles Dufrénot, professeur à AMSE et chercheur au CEPII, analyse les conditions d'adoption et de viabilité d'une monnaie unique au sein de la CEDEAO.
09 janvier 2020

Cette tribune de Gilles Dufrénot, professeur à AMSE et chercheur au CEPII, a été publiée dans le magazine Jeune Afrique le 07 janvier 2020.

"L’eco, future monnaie unique des pays de la Cedeao, verra donc le jour dès 2020, si l’on en croit les déclarations récentes des chefs d’États de l’Uemoa, et vu la volonté affichée des autorités ghanéennes de les rejoindre au plus vite. De toute évidence, sa mise en place se fera selon des modalités différentes de celles envisagées dans le projet initial.

Sa viabilité sur la durée dépendra de plusieurs facteurs, qui ne sont pas nécessairement ceux auxquels on fait habituellement référence.

Jusqu’à présent, une idée largement diffusée est que la convergence macro-budgétaire est un préalable à la viabilité de la future zone monétaire. Or, cette hypothèse est critiquable. Elle n’a aucun fondement économique, pour trois raisons au moins..."

> Lire en intégralité sur le site du magazine Jeune Afrique

Articles précédents

  • Dialogues économiques

Une relation ambivalente entre sida et éducation ?

Alors que l’Afrique sub-saharienne connaît les plus forts taux de SIDA au monde, les systèmes sociaux de santé peinent à se démocratiser et l’inégalité d’accès aux soins persiste. Renaud Bourlès, Bruno Ventelou et Maame Esi Woode montrent qu’au-delà des effets directs liés aux conséquences de la maladie, l’épidémie influence également l’éducation des enfants, via le comportement des parents face au risque de la contracter.
06 janvier 2020
  • Dialogues économiques

Colonisation et mondialisation : une histoire de taille

La taille peut en dire long. Pendant la première période de la mondialisation, à la fin du XIXème siècle, les Philippins ont perdu jusqu’à 1,5 centimètres par rapport à leurs aïeux, témoin probable de la dégradation des conditions de vie et de la sous-alimentation. La croissance économique ne semble pas profiter à tous de la même manière, surtout pour les peuples colonisés.
18 décembre 2019
  • Conférences

Santé, Environnement, économie : ces objectifs sont-ils incompatibles ?

L'économie est souvent associée aux entreprises, au marché, aux échanges marchands. Comment mesurer alors les avantages économiques de déterminants du bien-être comme la santé, l’éducation ou l’environnement qui sont a priori non-marchands ? Dominique Ami, maître de conférences en économie à Aix-Marseille Université et chercheure à Aix-Marseille School of Economics (AMSE) est intervenue sur cette question dans le cadre des conférences Sciences Echos destinées à un public scolaire.
19 novembre 2019