Gentier

Publications

Lexique d'économieBookLexiques, Ahmed Silem et Antoine Gentier (Eds.), 2018-09, 884 pages, Dalloz, 2018

Plus de 4 500 définitions relevant de tous les domaines de l'économie et des disciplines associées.Le Lexique d'économie est conçu pour être un outil de formation, d'apprentissage et de révision des notions fondamentales en sciences économiques et de gestion, tout en s'ouvrant aux autres sciences sociales connexes, conformément aux programmes des classes préparatoires et des premiers cycles universitaires. • La présentation des différents courants, théories, écoles et doctrines économiques. • Des définitions les plus simples aux concepts les plus techniques, expliqués de manière claire et synthétique. • Un système d'encadrés mettant en avant les 100 notions fondamentales de la matière. • Des corrélats et des renvois qui font le lien entre les définitions associées.

Lexique d'économieBookAntoine Gentier et Ahmed Silem (Eds.), 2016-06, 900 pages, Dalloz, 2016

Le Lexique d'économie est conçu pour être un outil de formation, d'apprentissage et de révision des notions fondamentales en sciences économiques et de gestion, tout en s'ouvrant aux autres sciences sociales connexes, conformément aux programmes des classes préparatoires et des premiers cycles universitaires. Il se caractérise par : - la simplicité et la rigueur scientifique des définitions avec une identification des champs lexicaux ; - la présentation détaillée des différentes théories, écoles, doctrines et courants économiques ; - la prise en compte des modifications institutionnelles, aussi bien dans le cadre national et européen qu'international ; - la présentation de graphiques et tableaux pour faciliter la compréhension des notions exposées.

Déficits publics et instabilité monétaire: l'Italie entre 1861 et 1893Journal articleAntoine Gentier, Economie Appliquée, Volume 1, Issue 2, pp. 57-84, 2014

La période 1861-1896 est particulièrement mouvementée en Italie relativement à l’évolution du système financier, avec la sortie de l’étalon or (1866), les successions des régimes réglementaires des banques d’émission (1861-66, 1866-74, 1874-81, 1881-93), les crises boursières (1872-73, 1892-93) et l’inflation. L’objet de l’article est de relire ces événements à partir d’une cause centrale de déstabilisation à savoir la monétisation de la dette publique. L’objet de l’article est de présenter une synthèse des conséquences de la monétisation de la dette publique italienne, à partir des bilans des banques d’émission et de l’évolution des cours de la Bourse de Gênes.

Les clés d’un secteur bancaire vertueuxJournal articlePierre Garello et Antoine Gentier, Revue de l'Institut du Droit des Affaires Internationales (RIDAI), Volume -, Issue 1, pp. 25-31, 2014

L’objet de ce travail est de réfléchir aux réformes souhaitables des mécanismes monétaires, bancaires et financiers à la lumière des événements qui ont récemment secoué et continuent de secouer marchés et gouvernements. La méthode retenue est de nature « positive », visant avant tout à expliquer les mécanismes économiques ainsi que la façon dont les acteurs de la banque façonnent et répondent à des modifications des règles du jeu. Aussi, cette analyse est conduite en supposant que ces acteurs sont motivés par la recherche de leurs intérêts personnels. L’article présente une description des activités de la banque dans un système fondé sur le droit commercial, c’est-à-dire, le système qui prévalait jusqu’à la fin du 19ème siècle et même, dans une moindre mesure, jusqu’au milieu du 20ème siècle. Ce type de système non réglementé n’est pas forcément un système non régulé. Ensuite, l’article examine les effets de la réglementation massive des activités bancaires qui a vu le jour à partir des années 1970 pour aboutir au paradoxe que cette réglementation a contribué à déréguler l’activité bancaire. Sur la base de cette analyse et de ce constat, l’article propose quelques pistes de réformes pouvant redonner à la banque la juste place qu’elle mérite dans les activités économiques.

Firms Strategies on E-payments Market: From Breaks to Convergence?Journal articleAntoine Gentier, International Business Research, Volume 6, Issue 2, pp. 43-50, 2013

Payment means have evolved since the development of the E-trade. E-trade has abolished physical frontiers and entrepreneurs can meet a foreign demand even for small exchange. E-trade allows exchange between people that could not have met before the Internet. A bookseller in the US can now send his products easily in Europe and more the product is digitalized, easier and costless the exchange can be done. These new opportunities had demanded new means of payment. The traditional monetary systems are designed mainly on geographical grounds and they generate very high transaction costs on international level. E-trade demands international micropayment systems that are cost competitive. The paper explains the emergence of E-payment systems and tries to give a taxonomy regarding to their strategies. Firms such as PayPal first dominated the international micropayment markets, but the traditional banks are now entering this market. At the same time, PayPal is trying to enter the traditional market of current accounts. The emergence of mobile phone payments has brought new actors in the market. All these changes combined with a strict regulation framework lead to more cooperation and convergence than breaking strategies.

3 Comments on "An Austrian Defense of the Euro"Journal articleAntoine Gentier, Journal des Economistes et des Etudes Humaines, Volume 19, Issue 1, pp. 29-40, 2013

Professor Huerta de Soto has proposed a defense of the Euro using the argumentation of the Austrian School of economics. Huerta de Soto main argument relies on the federal monopoly of money is a preferable situation than the monetary nationalism that prevailed before. Our article aims to open a debate on the question of the Euro. The main argument used in the discussion relies on the fiscal question. Public deficits and public debts in the Euro zone seem to dominate monetary institutions issues.

Spanish Banks and the Housing Crisis: Worse than the Subprime Crisis?Journal articleAntoine Gentier, International Journal of Business, Volume 17, Issue 4, pp. 342-351, 2012

The aim of the paper is to evaluate the consequences of the Spanish housing crisis on the banking system. The Spanish crisis is due to an over production of dwellings. We first analyze the different factors of the crisis. Institutional factors crippled the housing market and make it more prone to speculative behavior. There were also external factors such as cheap interest rates or the divergences of price competiveness inside the Euro zone. Then we analyze the real difficulties of the Spanish banking system. The banking system has financed households and entrepreneurs during this housing bubble. Doubtful loans from households used to be a major source of repayment's difficulties. Households still to be a large part of doubtful loans, but entrepreneurs from the housing sectors (construction and real estate) contribute to the doubtful loans increase. The entrepreneurs' contribution to doubtful loans is always forgotten by official data and we explain why this information should not be ignored. At the end, the paper tries to give some order of height of this Spanish crisis, relatively to the banks' equity capital.

Copyright of International Journal of Business is the property of Premier Publishing and its content may not be copied or emailed to multiple sites or posted to a listserv without the copyright holder's express written permission. However, users may print, download, or email articles for individual use. This abstract may be abridged. No warranty is given about the accuracy of the copy. Users should refer to the original published version of the material for the full abstract.

Free Banking versus Banking Regulation by Monetary Authorities: A Long-Run Comparison of Two Systems: Le Massachusetts (1803-1858) and France (1800-1870)Journal articleAntoine Gentier, Journal des Economistes et des Etudes Humaines, Volume 10, Issue 1, pp. 1-39, 2000

[fr] Le propos est de comparer la dynamique concurrentielle à la gestion centralisée de l'industrie bancaire à partir de la mise en perspective de deux systèmes différents : l'expérience des banques libres du Massachusetts (1803-58) et celle de la monopolisation de l'émission de billets par la Banque de France (1803-1870). Nous montrons l'influence de la réglementation sur la structure du système bancaire, l'accumulation du capital bancaire et la stabilité du crédit. Les banques peuvent financer leur politique de crédit à partir de fonds permanents ou de fonds à vue. La mise en place de privilèges réglementaires sur les fonds à vue permettant aux banques de les utiliser sans les payer au prix de marché est à l'origine de l'instabilité cyclique.
[eng] Our purpose is to compare the competitive dynamics and the centralized management of banking industry from the prospects of two different systems: the Free Banking experience in Massachusetts (1803-58) and the monopolization of issue by the Banque de France (1803-1870).We show the influence of regulation on the banking system structure, the hoarding of banking capital and credit stability. Banks may finance their loans either from investment funds or from demand deposit. The establishment of regulatory privileges on demand deposit allowing the banks to use them without paying the market price involves cyclical instability.