Évaluation monétaire des effets sanitaires des canicules en France métropolitaine

Expertise
Une étude de Lucie Adélaïde (Santé publique France), Olivier Chanel (AMU/CNRS/AMSE), Mathilde Pascal (Santé publique France) publiée dans l'European Journal of Health Economics et le Bulletin épidémiologique hebdomadaire propose une évaluation monétaire de l'impact sanitaire des canicules.
27 juillet 2021

"Les canicules sont les événements climatiques extrêmes les plus meurtriers dans le monde et en France (...) En France, le plan national canicule (PNC) organise à l’échelle départementale la réponse immédiate aux canicules jugées a priori les plus à risque pour la santé, recommande les actions à mettre en place et liste les indicateurs sanitaires à surveiller en soutien de l’aide à la décision. Par ailleurs, les canicules sont rarement prises en compte dans les études économiques chiffrant l’impact des événements climatiques extrêmes car elles affectent peu les biens assurés, tels que les infrastructures, les cultures ou les habitations. La sous-estimation des risques et des impacts sanitaires des canicules, ainsi que la méconnaissance des répercussions socioéconomiques, s’avèrent être un frein à la mise en place d’actions en matière d’adaptation.

(...)

Entre 2015 et 2020, les impacts sanitaires étudiés représentent au total, selon la méthode choisie, autour de 22 ou de 37 milliards €. La mortalité en excès est majoritaire (16 milliards € lorsqu’exprimée en années de vie perdues, ou 30 milliards € lorsqu’exprimée à partir des décès en excès) et la restriction d’activité est évaluée à environ 6 milliards €."

Références scientifiques

Lire l'article scientifique en anglais : Adélaïde L., Chanel O., Pascal M., 2021, "Health effects from heat waves in France: an economic evaluation", The European Journal of Health Economics

Lire l'article scientifique en français : Adélaïde L, Chanel O, Pascal M., 2021, "Évaluation monétaire des effets sanitaires des canicules en France métropolitaine entre 2015 et 2020", Bulletin épidémiologique hebdomadaire, 12, 215-23.

Revue de presse

 

"Consultations, hospitalisations, décès : les canicules ont coûté entre 22 et 37 milliards d'euros depuis 2015", France Inter, par Lorélie Carrive, le 27 juillet 2021 : lire l'article

► "Le réchauffement climatique va augmenter le coût des canicules", La croix, par Sixtine Lerouge, le 28 juillet 2021 : lire l'article 

► "Climat : les canicules, un impact économique énorme et méconnu", Les Echos, par Sébastie Mastrandreas, le 28 juillet 2021 : lire l'article

"Le coût insoupçonné des canicules", Le Figaro, par Marie-Cécile Renault, le 27 juillet 2021 : lire l'article

"Les canicules ont coûté entre 22 et 37 milliards d'euros depuis 2015, selon une étude", L'Express, par AFP, le 27 juillet 2021 : lire l'article

"Les canicules ont coûté entre 22 et 37 milliards d'euros depuis 2015, selon une étude", La Provence, par La Provence avec AFP, le 27 juillet 2021 : lire l'article

"Les canicules ont coûté entre 22 et 37 milliards d'euros depuis 2015, selon une étude", L'ABC Bourse, par AFP, le 27 juillet 2021 : lire l'article

"La facture (très) salée de la canicule en France depuis 2015", Capital, par Capital avec AFP, le 27 juillet 2021: lire l'article

"Canicules en France : un coût de 22 à 37 milliards d'euros entre 2015 et 2020", BFM Business, par Olivier Chicheportiche, le 28 juillet 2021 : lire l'article / voir la vidéo

"Climat : Les canicules ont coûté entre 22 et 37 milliards d’euros à la France depuis 2015", 20 minutes, par 20 Minutes avec AFP, le 27 juillet 2021 : lire l'article

"Climat : quel est le coût des canicules en France ?", Boursier.com, par Claire Lemaitre, le 28 juillet 2021 : lire l'article

"Canicules en France: un coût de 22 à 37 milliards d'euros entre 2015 et 2020", Sputnik News, par Maghreb Arabe Presse, le 28 juillet 2021 : lire l'article

"Entre 22 et 37 milliards d'euros : la facture salée des canicules en France depuis 2015", LCI, par La rédaction de LCI, le 28 juillet 2021 : lire l'article

"Les canicules ont coûté entre 22 et 37 milliards d'euros depuis 2015, selon Santé publique France", Paris Match, par La Rédaction avec AFP, le 27 juillet 2021 : lire l'article

"Les canicules ont coûté entre 22 et 37 milliards d'euros en France depuis 2015", Europe 1, par Europe 1 avec AFP, le 27 juillet 2021 : lire l'article

"Les canicules ont coûté entre 22 et 37 milliards d'euros depuis 2015, selon une étude", Sciences et Avenir, par AFP, le 27 juillet 2021 : lire l'article

"Les canicules ont coûté entre 22 et 37 milliards d'euros depuis 2015, selon une étude", Sud Ouest, par SudOuest.fr avec AFP, le 27 juillet 2021 : lire l'article

"Les canicules ont coûté entre 22 et 37 milliards d'euros depuis 2015, selon une étude", Le Télégramme, par AFP, le 27 juillet 2021 : lire l'article

"Les canicules ont coûté entre 22 et 37 milliards d'euros depuis 2015, selon une étude", L'Express, par AFP, le 27 juillet 2021 : lire l'article

"Les canicules ont coûté entre 22 et 37 milliards d'euros depuis 2015, selon une étude", France Soir, par AFP Paris, le 27 juillet 2021 : lire l'article

Contact

Olivier Chanel (AMU/CNRS/AMSE)

Articles précédents

  • Dialogues économiques

Quand les bulles gonflent la croissance. Bulles spéculatives, partie I.

Les bulles spéculatives sont bonnes pour la croissance ! Ce constat empirique a animé de grands débats chez les économistes dans les années 2000. Pour expliquer le phénomène, Xavier Raurich et Thomas Seegmuller étudient des acteurs économiques au cours de trois périodes de leur vie : la jeunesse, l’âge adulte et la retraite, chaque âge proposant ses propres choix d’investissement. Ainsi, les jeunes peuvent, par exemple, investir dans leur éducation (un capital productif mais peu liquide) en utilisant des crédits liés à la bulle (ou actifs spéculatifs liquides).
06 janvier 2021
  • Conférences

Ils se marièrent et eurent beaucoup d'enfants. Introduction à l'économie de la famille

Conférence tous publics d'Hélène Le Forner (Aix-Marseille Université, FEG) qui propose une introduction à l'économie de la famille dans le cadre du cycle Sciences Echos.
04 janvier 2021
  • Conférences

Que nous apprend l’économie en temps d’épidémie ?

Conférence tous publics de Raouf Boucekkine (Aix Marseille Université, FEG) qui propose une introduction à l'économie épidémiologique dans le cadre du cycle Sciences Echos.
02 mars 2021