Gratuité de l’université : retour sur une décision du Conseil constitutionnel

Presse / expertise
Tribune de l’économiste Alain Trannoy, directeur d'études à l'EHESS, co-écrite avec les professeurs Martin Colley et Robert Gary Bobo, publiée sur la plateforme Telos. Les auteurs proposent une lecture de la décision du Conseil Constitutionnel du 11 octobre 2019.
27 novembre 2019

" En réponse à une question prioritaire de constitutionnalité, suscitée par la hausse des droits d’inscription des étrangers extra-européens, le Conseil constitutionnel a rendu le 11 octobre dernier une décision considérée tantôt comme une divine surprise par les tenants d’une gratuité absolue des études supérieures, tantôt comme lourde de menaces pour le fonctionnement de nombreux établissements de la part d’une partie non négligable des collègues, inquiets du devenir de leur formation et, plus généralement, du déclassement latent de l’université française. Là où pourtant tous se rejoignent, c’est dans le constat d’un facteur incertitude qu’introduit cette décision, à la fois pour les étudiants, pour les universités et pour la Nation tout entière, tant la performance d’une économie est indissociable de celle de son système d’éducation. En tout état de cause, la communauté universitaire a besoin d’une clarification. Les juristes et les économistes que nous sommes proposons une lecture de cette décision à la lumière des enjeux et des défis que l’université française doit relever..."  

Lire l'article en entier sur la plateforme Telos 

Articles précédents

  • Dialogues économiques

Une relation ambivalente entre sida et éducation ?

Alors que l’Afrique sub-saharienne connaît les plus forts taux de SIDA au monde, les systèmes sociaux de santé peinent à se démocratiser et l’inégalité d’accès aux soins persiste. Renaud Bourlès, Bruno Ventelou et Maame Esi Woode montrent qu’au-delà des effets directs liés aux conséquences de la maladie, l’épidémie influence également l’éducation des enfants, via le comportement des parents face au risque de la contracter.
06 janvier 2020
  • Dialogues économiques

Colonisation et mondialisation : une histoire de taille

La taille peut en dire long. Pendant la première période de la mondialisation, à la fin du XIXème siècle, les Philippins ont perdu jusqu’à 1,5 centimètres par rapport à leurs aïeux, témoin probable de la dégradation des conditions de vie et de la sous-alimentation. La croissance économique ne semble pas profiter à tous de la même manière, surtout pour les peuples colonisés.
18 décembre 2019
  • Conférences

Santé, Environnement, économie : ces objectifs sont-ils incompatibles ?

L'économie est souvent associée aux entreprises, au marché, aux échanges marchands. Comment mesurer alors les avantages économiques de déterminants du bien-être comme la santé, l’éducation ou l’environnement qui sont a priori non-marchands ? Dominique Ami, maître de conférences en économie à Aix-Marseille Université et chercheure à Aix-Marseille School of Economics (AMSE) est intervenue sur cette question dans le cadre des conférences Sciences Echos destinées à un public scolaire.
19 novembre 2019