Le Grand Retour de la terre dans les patrimoines et pourquoi c'est une bonne nouvelle !

Expertise
Seulement en français | Dans cet ouvrage, Alain Trannoy (EHESS / AMSE) et Étienne Wasmer (Sciences Po Paris / NYUAD) expliquent pourquoi la terre urbaine s’est considérablement valorisée au cours des trente dernières années, et proposent une révolution fiscale pour réconcilier justice sociale et efficacité économique. Disponible aux éditions Odile Jacob le 19 janvier 2022.
18 janvier 2022

Résumé

"La France est riche. La valeur de son patrimoine foncier s’élève aujourd’hui à 7 000 milliards d’euros, soit trois années de revenu national, contre à peine une année après la Seconde Guerre mondiale. Comment expliquer cette hausse et à qui profite-t-elle ? S’agit-il d’une bulle immobilière un peu plus durable que les autres ? Et, sinon, quelles conséquences faut-il en tirer pour notre économie ?


Dans ce livre passionnant et minutieusement documenté, Alain Trannoy et Étienne Wasmer expliquent pourquoi la terre urbaine s’est considérablement valorisée au cours des trente dernières années, une tendance que la préférence française pour le foncier et les contraintes écologiques (le « zéro artificialisation ») ne peuvent que conforter.


Alors que faire de cette manne providentielle ? Les auteurs proposent ni plus ni moins qu’une révolution fiscale. Avec un objectif : diminuer fortement les impôts grevant l’activité économique, augmenter les salaires tout en soutenant l’accumulation du capital productif, afin de pérenniser notre modèle social.

Une proposition audacieuse, pour réconcilier justice sociale et efficacité économique."

 

►Plus d'informations sur le site des éditions Odile Jacob

Auteurs

► Alain Trannoy, Directeur d'études à l'EHESS et professeur à Aix-Marseille School of Economics

►Étienne Wasmer, professeur à Sciences Po Paris et à New York University Abu Dhabi 

Articles précédents

  • Dialogues économiques

Quand les bulles gonflent la croissance. Bulles spéculatives, partie I.

Les bulles spéculatives sont bonnes pour la croissance ! Ce constat empirique a animé de grands débats chez les économistes dans les années 2000. Pour expliquer le phénomène, Xavier Raurich et Thomas Seegmuller étudient des acteurs économiques au cours de trois périodes de leur vie : la jeunesse, l’âge adulte et la retraite, chaque âge proposant ses propres choix d’investissement. Ainsi, les jeunes peuvent, par exemple, investir dans leur éducation (un capital productif mais peu liquide) en utilisant des crédits liés à la bulle (ou actifs spéculatifs liquides).
06 janvier 2021
  • Conférences

Ils se marièrent et eurent beaucoup d'enfants. Introduction à l'économie de la famille

Conférence tous publics d'Hélène Le Forner (Aix-Marseille Université, FEG) qui propose une introduction à l'économie de la famille dans le cadre du cycle Sciences Echos.
04 janvier 2021
  • Conférences

Que nous apprend l’économie en temps d’épidémie ?

Conférence tous publics de Raouf Boucekkine (Aix Marseille Université, FEG) qui propose une introduction à l'économie épidémiologique dans le cadre du cycle Sciences Echos.
02 mars 2021