Diffusion

À l’interface entre la recherche académique et la société, AMSE participe à la diffusion de la culture économique auprès des publics non-académiques, afin d’éclairer les sujets sociétaux et ouvrir la voie à la réflexion.
Le pôle de diffusion des savoirs rend les résultats de la recherche en économie accessible à tous à travers sa revue numérique, Dialogues économiques qui édite articles de vulgarisation, vidéos et infographies, met en place des évènements de médiation scientifique (conférences, festivals, expositions), soutient la prise de parole des chercheurs dans le débat public (aide à l'écriture journalistique, relations presse).
  • Dialogues économiques

Quand la théorie des jeux nous fait marcher

Selon la théorie des jeux, la libre concurrence n’est pas toujours idéale pour la société. À travers cette perspective, les économistes Gaëtan Fournier et Marco Scarsini étudient la compétition spatiale entre plusieurs vendeurs. Ces derniers choisissent leur emplacement pour maximiser leur profit. Dans le modèle des chercheurs, la poursuite du profit individuel mène à des situations stables mais peu favorable à l’intérêt commun.
Référence : Fournier G., Scarsini M., 2019, "Location Games on Networks: Existence and Efficiency of Equilibria," Mathematics of Operations Research, 44(1), 212-235
28 octobre 2020
  • Dialogues économiques

Pauvreté dans le monde : le compte n’y est pas

Combien y a-t-il de personnes pauvres dans le monde ? Si la question semble modeste, sa réponse est riche en difficultés. Il est ardu de savoir qui vit en situation de pauvreté et les moyens utilisés pour dénombrer ces personnes peuvent donner des valeurs très différentes. C’est ce que montrent les économistes Zhou Xun et Michel Lubrano dans un article proposant une nouvelle méthode pour évaluer la pauvreté dans les pays en développement.
Référence : Xun Z., Lubrano M., 2018, "A Bayesian Measure of Poverty in the Developing World," Review of Income and Wealth, 64 (3), 649-678
14 octobre 2020
  • Dialogues économiques

L’Afrique : une terre fertile en conflits ?

L’analyse des conflits en Afrique met souvent en lumière l’existence de tensions ethniques. Mais ces dernières sont souvent dues à des problèmes d’accès aux terres fertiles, sources d’inégalités. Les économistes Nicolas Berman, Mathieu Couttenier et Raphaël Soubeyran creusent la question de l’impact de la productivité des sols agricoles sur les conflits. Leur analyse suggère que plus il y a de différences de fertilité entre les terres, plus le risque de violence locale grandit.
Référence : Nicolas Berman & Mathieu Couttenier & Raphaël Soubeyran, 2019, "Fertile Ground for Conflict,", Journal of the European Economics Association
30 septembre 2020
  • Dialogues économiques

(Dé)Centralisons les biens communs !

Doit-on préférer aux petites communes les grandes métropoles ? Dans la théorie économique classique, la réponse est oui : centraliser permet de réduire les dépenses. Pourtant, quand les autorités publiques ne disposent pas de toute l’information pertinente, on peut préférer à cette solution centralisée un modèle fédéral avec plusieurs petites villes entre lesquelles on peut effectuer de la redistribution. C’est ce que montrent Nicolas Gravel et Michel Poitevin en étudiant la répartition des biens publics dans des cadres fédérés ou unitaires.
Référence : Gravel N., Poitevin M., 2019, "Optimal provision of a public good with costly exclusion," Games and Economic Behavior, 117(C), 451-460
16 septembre 2020
  • Dialogues économiques

Location et expulsion : une question de liens sociaux ?

Louer un appartement n’est pas toujours chose facile. Entre la longue liste de pièces justificatives à fournir et la concurrence de la demande sur le marché locatif, trouver un toit devient souvent une affaire de réseau : il faut connaître la bonne personne. Cela aurait-il un lien avec les lourdes procédures juridiques encadrant l’expulsion des locataires qui ne payent pas leur loyer ? Les démarches d’expulsion sont longues et coûteuses en particulier dans les pays où les personnes ont des liens familiaux et amicaux importants, comme au Sud de l’Europe. Cette corrélation est analysée par Antoine Bonleu.
Référence : Bonleu A., 2019, "Procedural Formalism and Social Networks in the Housing Market," Annals of Economics and Statistics, GENES, 133, 25-56
02 septembre 2020
  • Dialogues économiques

Au Canada, mission réduction d’émissions

Les émissions de gaz à effet de serre sont un sujet récurrent sur la scène nationale comme internationale depuis plus de 20 ans. Pourquoi est-ce si compliqué de trouver un terrain d’entente ? Une des raisons est que toute réduction des émissions peut s’accompagner d’importants coûts sur l’emploi et la société. C’est ce que montrent les économistes Julien Hanoteau et David Talbot en étudiant le marché québécois du carbone.
Référence : Hanoteau J., Talbot D., 2019, "Impacts of the Québec carbon emissions trading scheme on plant-level performance and employment", Carbon Management, 10 (3), 287-298
19 août 2020
  • Dialogues économiques

Conjuguer croissance économique et inclusion ethnique en Afrique

Avec plus de 2000 groupes ethniques recensés sur le continent africain, la diversité culturelle rencontre souvent la fragmentation politique et les difficultés de développement sur le territoire. L’inclusion ethnique est-elle toujours un gage de croissance économique ? En étudiant 41 États africains, les économistes Pecher et Gaspard montrent qu’elle est positive pour le PIB lorsqu’elle est accompagnée d’institutions stables et démocratiques.
05 août 2020
  • Dialogues économiques

La révolte des cartables : éduquer pour démocratiser

La démocratie nait-elle nécessairement du soulèvement populaire ? La plupart des transitions démocratiques du siècle dernier n’ont pas eu besoin de révolte pour s’établir. Les élites autoritaires cèdent parfois le pouvoir, lorsqu’elles y trouvent un intérêt. Les économistes Raouf Boucekkine, Paolo G. Piacquadio et Fabien Prieur s’intéressent aux conditions d’une passation pacifique, en soulignant combien l’éducation cultive un terrain fertile à la démocratie.
Référence : Boucekkine R., Piacquadio P. G., Prieur F., 2019, "A Lipsetian theory of voluntary power handover," Journal of Economic Behavior & Organization, 168(C), 269-291
22 juillet 2020
  • Dialogues économiques

Quelle valeur pour le coralligène ?

Que connaissons-nous de la nature ? Pas grand-chose. D’après des estimations du Muséum National d’Histoire Naturelle nous avons identifié entre 1 et 10% des espèces présentes sur Terre. Malgré une large dégradation des écosystèmes marins due à leur exploitation, notre connaissance de ceux-ci est particulièrement lacunaire. Pourtant que ce soit d’un point de vue biologique ou économique, nous avons tout intérêt à aller à la pêche aux informations. C’est ce que montrent Laure Thierry de Ville d’Avray, Dominique Ami, Anne Chenuil, Romain David et Jean-Pierre Féral en étudiant le coralligène, un habitat méditerranéen méconnu.
Référence : Thierry de Ville d’Avray L., Ami D., Chenuil A., David R., Féral J-P., 2019, « Application of the ecosystem service concept at a small scale : The case of coralligenous habitats in the North-western Mediterranean Sea », Marine Pollution Bulletin, 138, 160
08 juillet 2020
  • Dialogues économiques

Quand les poissons ont la surpêche : quelles solutions pour règlementer ?

Afin de maintenir la biodiversité marine, mieux vaut se jeter à l’eau avec des réglementations de la pêche que de ne rien faire du tout. Mais pour ne pas aller à vau-l’eau, il est important de prendre en compte les relations biologiques entre les espèces. C’est ce que montrent les économistes Nicolas Quérou et Agnès Tomini en étudiant les effets de régulations de la pêche dans des situations non optimales.
Référence : Quérou N., Tomini A., 2018, « Marine ecosystem considerations and second-best management », Environmental & Resource Economics, 70 (2), 381-401
24 juin 2020