Garello

Publications

Les stratégies financières de criseJournal articlePierre Garello and Antoine Gentier, Gestion Finances Publiques, Volume 3, Issue 3, pp. 36-42, 2021

Une stratégie financière doit aboutir à la rencontre d’une offre avec une demande de fonds en spécifiant les conditions spécifiques de cet échange et on doit naturellement s’attendre à ce que les temps de crise voient émerger des stratégies spécifiques. Pour apprécier la pertinence de ces stratégies nous rappelons les principes du financement des activités économiques en soulignant l’importance de la qualité de l’information des décideurs. Dans un deuxième temps nous nous penchons sur le rôle que l’État peut jouer en matière de financement (sections 2 et 3). Afin de correctement comparer les différentes stratégies de financement il est essentiel de prendre en compte les bénéfices mais aussi les coûts – directs mais, plus important encore, indirects – de ces stratégies (section 4). La prise en compte de tous ces paramètres conduit au plus grand scepticisme à l’égard des stratégies qui ont eu les préférences de nombreux États depuis le début de la crise de 2020.

Les différentes définitions de la rente en économie et leurs implications pour un débat sur l’éthique de la renteBook chapterPierre Garello, In: Moralité et immoralité des revenus, Jean-Yves Naudet (Eds.), 2017-07, pp. 85-96, Presses Universitaires d’Aix-Marseille, 2017
Tax structure and entrepreneurshipJournal articleMina Baliamoune-Lutz and Pierre Garello, Small Business Economics, Volume 42, Issue 1, pp. 165-190, 2014

Using macro-level panel data, we examine the effects of taxation and tax progressivity on entrepreneurship in a large group of European countries. We address two main questions. First, we try to explore whether tax increases discourage entrepreneurial activity, focusing on new self-employment (nascent entrepreneurship). Second, we investigate the impact of tax progressivity on entrepreneurship, again focusing on new self-employment. We find that tax progressivity at higher-than-average incomes has a robust negative effect on nascent entrepreneurship. We discuss the policy implications of our results. Copyright Springer Science+Business Media New York 2014

Ethique et politique dans l’histoire de la pensée économiqueBook chapterPierre Garello, In: Ethique et politique, 2014, pp. 165-176, 2014

-

L'Articulation entre Éthique et Politique dans l'Histoire de la Pensée ÉconomiqueJournal articlePierre Garello, Roczniki Filozoficzne / Annales de Philosophie / Annals of Philosophy, Volume 62, Issue 3, pp. 35-48, 2014

W swojej historii myśl ekonomiczna od Arystotelesa do Friedmana zmierzała naturalnie w kierunku tak polityki, jak i etyki. Artykuł stanowi refleksję na temat różnych sposobów rozumienia relacji między ekonomią, etyką i polityką. Opowiada się za specyficznym jej rozumieniem: trzeba szukac najpierw tego, co jest etyczne (reguły sprawiedliwego postępowania). Wdrażanie tych reguł wpływa bezpośrednio na podział i ograniczenie władz (polityka) i umożliwia szybki rozwój ekonomiczny. Artykuł stawia tezę, ze takie rozumienie — które opiera się na pewnej koncepcji natury ludzkiej — rozwijało się przez wieki i dominowało w czasach scholastyki. Potem musiało współzawodniczyć z innymi sposobami rozumienia ekonomii, polityki, etyki oraz natury ludzkiej, takimi jak pozytywizm, marksizm czy behawioryzm. During its history from Aristotle to Friedman, economic thought has turned itself naturally towards politics as well as towards ethics. This paper reflects on the various ways to understand the articulation between economics, ethics and politics. It argues in favor of a specific understanding: one should look first for what is ethical (rules of just conduct). The implementation of those rules have direct implications for the division and limitation of powers (politics) and once in place allows for rapid economic development. The paper claims that this understanding—which relies on a certain conception of the nature of human beings—has developed throughout the centuries and was dominant at the time of the scholastics. Since then it had to compete with other understanding of economics, politics, ethics and human nature such as found in positivism, marxism or behaviorism.

Solutions de laissez-faire et avenir de la PAC après 2013Book chapterFrançois Fachini and Pierre Garello, In: Ressources agricoles et forestières- Droit de propriété, économie et environnement, M. Falque and H. Lamotte (Eds.), 2014-01, pp. 87-107, 2014

-

Les clés d’un secteur bancaire vertueuxJournal articlePierre Garello and Antoine Gentier, Revue de l'Institut du Droit des Affaires Internationales (RIDAI), Volume -, Issue 1, pp. 25-31, 2014

L’objet de ce travail est de réfléchir aux réformes souhaitables des mécanismes monétaires, bancaires et financiers à la lumière des événements qui ont récemment secoué et continuent de secouer marchés et gouvernements. La méthode retenue est de nature « positive », visant avant tout à expliquer les mécanismes économiques ainsi que la façon dont les acteurs de la banque façonnent et répondent à des modifications des règles du jeu. Aussi, cette analyse est conduite en supposant que ces acteurs sont motivés par la recherche de leurs intérêts personnels. L’article présente une description des activités de la banque dans un système fondé sur le droit commercial, c’est-à-dire, le système qui prévalait jusqu’à la fin du 19ème siècle et même, dans une moindre mesure, jusqu’au milieu du 20ème siècle. Ce type de système non réglementé n’est pas forcément un système non régulé. Ensuite, l’article examine les effets de la réglementation massive des activités bancaires qui a vu le jour à partir des années 1970 pour aboutir au paradoxe que cette réglementation a contribué à déréguler l’activité bancaire. Sur la base de cette analyse et de ce constat, l’article propose quelques pistes de réformes pouvant redonner à la banque la juste place qu’elle mérite dans les activités économiques.

Les challenges d'Hayek méritent d'être relevésJournal articlePierre Garello, Journal des Economistes et des Etudes Humaines, Volume 15, Issue 1, pp. 1-8, 2009

La science économique semble en quête d'un nouveau paradigme. Si de nouvelles pistes sont explorées, qui font souvent appel à des coopérations interdisciplinaires, une vision globale de ce qui pourrait constituer une compréhension économique satisfaisante des phénomènes sociaux fait toujours défaut. Dans cette note nous expliquons en quoi Hayek peut ici être utile. Il a, à notre avis de façon convaincante, identifié certains des éléments clés autour desquels un nouveau programme de recherche peut être construit. Parmi ces éléments nous trouvons : la nature et les effets de la complexité dans les phénomènes sociaux, la distinction entre ordres spontanés et ordres créés, le fait que ces ordres ont recours à des règles de natures différentes, la nécessité de trouver un critère normatif pertinent pour les règles gouvernants les ordres spontanés (ouvert), ou encore la nécessité de repenser la formation de l'économiste.
Today economics is a house to a great diversity of competing paradigms. If new routes are presently explored inviting economists to cooperate with scholars from various disciplines, a general vision of what could be meant by an economic understanding of social phenomena is still lacking. In this note it is argued that Hayek can be helpful in that respect. He has identified key elements which could guide our inquiry. This includes: a reflection on the complexity of social phenomena and on what distinguishes spontaneous orders from organizations; recognition of the fact that spontaneous orders and organizations rely on different types of rules, a need for a new normative criteria to evaluate the quality of a rule, and, finally, a reflection on what would constitute sound economic education.

The Road to Efficient Taxation in ChinaBook chapterPierre Garello, In: Economic Analysis of Law in China, 2007, Edward Elgar, 2007

This book comprises contributions on recent developments in China from a law and economics perspective. For the first time Chinese and European scholars jointly discuss some important attributes of China's legal and economic system, and some recent problems, from this particular viewpoint.

Insider Trading, Takeovers and Property RightsBook chapterPierre Garello, In: The Elgar Companion to the Economics of Property Rights, 2004, Edward Elgar, 2004

Economics is a matter of choice and growth, of interaction and exchange among individuals. Because property rights define the rules of these interactions and the objects of exchange, it is vital to fully understand the institutions and implications of the various property-rights regimes. With over 20 original and specially commissioned chapters, this book takes the reader from the historical and moral foundations of the discipline to the frontiers of scholarly research in the field.