Publications

La plupart des informations présentées ci-dessous ont été récupérées via RePEc avec l'aimable autorisation de Christian Zimmermann
Inconsistency Transmission and Variance Reduction in Two-Stage Quantile RegressionTae-Hwan Kim et Christophe Muller, Communications in Statistics: Theory and Methods, Forthcoming

In this paper, we propose a new variance reduction method for quantile regressions with endogeneity problems, for alpha-mixing or m-dependent covariates and error terms. First, we derive the asymptotic distribution of two-stage quantile estimators based on the fitted-value approach under very general conditions. Second, we exhibit an inconsistency transmission property derived from the asymptotic representation of our estimator. Third, using a reformulation of the dependent variable, we improve the efficiency of the two-stage quantile estimators by exploiting a tradeoff between an inconsistency confined to the intercept estimator and a reduction of the variance of the slope estimator. Monte Carlo simulation results show the fine performance of our approach. In particular, by combining quantile regressions with first-stage trimmed least-squares estimators, we obtain more accurate slope estimates than 2SLS, 2SLAD and other estimators for a broad set of distributions. Finally, we apply our method to food demand equations in Egypt.

The determination of public tuition fees in a mixed education system: A majority voting modelHejer Lasram et Didier Laussel, Journal of Public Economic Theory, Forthcoming

We study the determination of public tuition fees through majority voting in a vertical differentiation model where agents' returns on educational investment differ and public and private universities coexist and compete in tuition fees. The private university offers higher educational quality than its competitor, incurring higher unit cost per trained student. The tuition fee for the state university is fixed by majority voting while that for the private follows from profit maximization. Then agents choose to train at the public university or the private one or to remain uneducated. The tax per head adjusts in order to balance the state budget. Because there is a private alternative, preferences for education are not single-peaked and no single-crossing condition holds. An equilibrium is shown to exist, which is one of three types: high tuition fee (the “ends” are a majority), low tuition fee (the “middle” is a majority), or mixed (votes tie). The cost structure determines which equilibrium obtains. The equilibrium tuition is either greater (majority at the ends) or smaller (majority at the middle) than the optimal one.

Growth and agglomeration in the heterogeneous space: a generalized AK approachRaouf Boucekkine, Giorgio Fabbri, Salvatore Federico et Fausto Gozzi, Journal of Economic Geography, Forthcoming

We provide with an optimal growth spatio-temporal setting with capital accumulation and diffusion across space in order to study the link between economic growth triggered by capital spatio-temporal dynamics and agglomeration across space. We choose the simplest production function generating growth endogenously, the AK technology but in sharp contrast to the related literature which considers homogeneous space, we derive optimal location outcomes for any given space distributions for technology (through the productivity parameter A) and population. Beside the mathematical tour de force, we ultimately show that agglomeration may show up in our optimal growth with linear technology, its exact shape depending on the interaction of two main effects, a population dilution effect versus a technology space discrepancy effect.

A Community Based Program Promotes SanitationMaria Laura Alzua, Habiba Djebbari et Amy J. Pickering, Economic Development and Cultural Change, Forthcoming
Mixed-asset portfolio allocation under mean-reverting asset returnsCharles-Olivier Amédée-Manesme, Fabrice Barthélémy, Philippe Bertrand et Jean-Luc Prigent, Annals of Operations Research, pp. 1-34, Forthcoming

Standard results about portfolio optimization suggest that the allocation to real estate in a mixed-asset portfolio should be around 15–20%. However, the institutional investors share in real estate is significantly smaller, around 7–9%. Many researches have addressed this point even if as of today no consensus has emerged. In this paper, we built-up an allocation model that can explain the empirical observed weights. For this purpose, we account for the term structure of all standard financial assets and also of real estate asset class (expected returns, volatilities and correlations depending on the time to maturity). We propose a dynamic portfolio optimization model that allows analyzing portfolio weights with respect to the whole term structure modelling, due to its tractability and its good fit when being adequately calibrated. In this framework, we provide explicit and operational solutions to the dynamic mixed-asset portfolio allocation (cash, real estate, stock and bond). The results show that accounting for investment horizon and mean-reverting dynamics allows to better examine how portfolio allocations depend on both risk aversion and investment horizon.

Enquête sur les libertés et l’égalité : Tome 2 : Théories et prolongements - Volume 3Philippe Grill, E-conomiques, forthcoming, 569 pages, Forthcoming

Le projet de Philippe Grill est d’enquêter sur les origines et les fondements des doctrines et théories relatives aux libertés et à l’égalité. Son approche est proprement philosophico-économique, au sens où elle s’appuie sur l’une et l’autre discipline. Cette exploration conceptuelle des théories économiques et philosophiques, des hypothèses qui les fondent, des notions qui les irriguent, ou encore des masses de données empiriques aux interprétations multiples, voire contradictoires, se révèle cruciale car c’est à partir de ces doctrines et théories que sont conçues et promues les organisations sociales et les politiques publiques qui déterminent « dans quel monde on vit », en décrétant le possible et l’impossible en ces domaines. L’ouvrage contribue ainsi pleinement aux débats actuels d’éthique sociale en fournissant les moyens de définir ce que pourrait être une organisation sociale « humaniste ».
En effet, si l’on veut changer le monde, il faut le comprendre… Sereinement, pédagogiquement, c’est notamment à cette compré­hen­sion maximale que nous invite Philippe Grill. La somme encyclopédique qu’il nous propose déploie le panorama d’une philosophie économique où sont convoqués les savoirs contemporains issus de nombreuses disciplines (outre les sciences économiques bien sûr, les autres sciences sociales, la logique, l’épistémologie, les sciences cognitives, les neurosciences, la biologie de l’évolution, etc., ainsi que les engagements ontologiques des nombreux penseurs que l’ouvrage étudie). Ici, point de simple juxtaposition de disciplines, mais une architecture des connaissances qui veut montrer que les conceptions idoines sont nécessairement connexes si l’on entend démêler l’écheveau d’un homo œconomicus authentique, renversant le modèle factice que rabâchent les propagandistes de vulgates économiques outrancièrement simplistes et irréalistes. Ainsi, ce livre est un puissant levier de ce mouvement salutaire.

Enquête sur les libertés et l’égalité : Tome 2 : Théories et prolongements - Volume 2Philippe Grill, E-conomiques, forthcoming, 569 pages, Forthcoming

Le projet de Philippe Grill est d’enquêter sur les origines et les fondements des doctrines et théories relatives aux libertés et à l’égalité. Son approche est proprement philosophico-économique, au sens où elle s’appuie sur l’une et l’autre discipline. Cette exploration conceptuelle des théories économiques et philosophiques, des hypothèses qui les fondent, des notions qui les irriguent, ou encore des masses de données empiriques aux interprétations multiples, voire contradictoires, se révèle cruciale car c’est à partir de ces doctrines et théories que sont conçues et promues les organisations sociales et les politiques publiques qui déterminent « dans quel monde on vit », en décrétant le possible et l’impossible en ces domaines. L’ouvrage contribue ainsi pleinement aux débats actuels d’éthique sociale en fournissant les moyens de définir ce que pourrait être une organisation sociale « humaniste ».
En effet, si l’on veut changer le monde, il faut le comprendre… Sereinement, pédagogiquement, c’est notamment à cette compré­hen­sion maximale que nous invite Philippe Grill. La somme encyclopédique qu’il nous propose déploie le panorama d’une philosophie économique où sont convoqués les savoirs contemporains issus de nombreuses disciplines (outre les sciences économiques bien sûr, les autres sciences sociales, la logique, l’épistémologie, les sciences cognitives, les neurosciences, la biologie de l’évolution, etc., ainsi que les engagements ontologiques des nombreux penseurs que l’ouvrage étudie). Ici, point de simple juxtaposition de disciplines, mais une architecture des connaissances qui veut montrer que les conceptions idoines sont nécessairement connexes si l’on entend démêler l’écheveau d’un homo œconomicus authentique, renversant le modèle factice que rabâchent les propagandistes de vulgates économiques outrancièrement simplistes et irréalistes. Ainsi, ce livre est un puissant levier de ce mouvement salutaire. Moins

Enquête sur les libertés et l’égalité : Tome 2 : Théories et prolongements - Volume 1Philippe Grill, E-conomiques, forthcoming, 569 pages, Forthcoming

Le projet de Philippe Grill est d’enquêter sur les origines et les fondements des doctrines et théories relatives aux libertés et à l’égalité. Son approche est proprement philosophico-économique, au sens où elle s’appuie sur l’une et l’autre discipline. Cette exploration conceptuelle des théories économiques et philosophiques, des hypothèses qui les fondent, des notions qui les irriguent, ou encore des masses de données empiriques aux interprétations multiples, voire contradictoires, se révèle cruciale car c’est à partir de ces doctrines et théories que sont conçues et promues les organisations sociales et les politiques publiques qui déterminent « dans quel monde on vit », en décrétant le possible et l’impossible en ces domaines. L’ouvrage contribue ainsi pleinement aux débats actuels d’éthique sociale en fournissant les moyens de définir ce que pourrait être une organisation sociale « humaniste ».
En effet, si l’on veut changer le monde, il faut le comprendre… Sereinement, pédagogiquement, c’est notamment à cette compré­hen­sion maximale que nous invite Philippe Grill. La somme encyclopédique qu’il nous propose déploie le panorama d’une philosophie économique où sont convoqués les savoirs contemporains issus de nombreuses disciplines (outre les sciences économiques bien sûr, les autres sciences sociales, la logique, l’épistémologie, les sciences cognitives, les neurosciences, la biologie de l’évolution, etc., ainsi que les engagements ontologiques des nombreux penseurs que l’ouvrage étudie). Ici, point de simple juxtaposition de disciplines, mais une architecture des connaissances qui veut montrer que les conceptions idoines sont nécessairement connexes si l’on entend démêler l’écheveau d’un homo œconomicus authentique, renversant le modèle factice que rabâchent les propagandistes de vulgates économiques outrancièrement simplistes et irréalistes. Ainsi, ce livre est un puissant levier de ce mouvement salutaire. Moins

Photographic monitoring as an interdisciplinary tool for comparing actual and perceived levels of use in protected natural areas: Methodology and ethicsCécilia Claeys, Patrick Bonhomme, Noemie Frachon, Dominique Ami et C. Barthélém, Visual Methodologies, Forthcoming
How variational rational agents would play Nash: a generalized proximal alternating linearized methodAntoine Soubeyran, João Carlos O. Souza et J.X. Cruz Neto, ???, Forthcoming