Free university: reconsidering the French Constitutional Council's decision

Press / expertise
Only in French - Analysis of Alain Trannoy, Director of Studies at EHESS, co-written with professors Martin Colley and Robert Gary Bobo, published on Telos platform.
November 27th 2019

" En réponse à une question prioritaire de constitutionnalité, suscitée par la hausse des droits d’inscription des étrangers extra-européens, le Conseil constitutionnel a rendu le 11 octobre dernier une décision considérée tantôt comme une divine surprise par les tenants d’une gratuité absolue des études supérieures, tantôt comme lourde de menaces pour le fonctionnement de nombreux établissements de la part d’une partie non négligable des collègues, inquiets du devenir de leur formation et, plus généralement, du déclassement latent de l’université française. Là où pourtant tous se rejoignent, c’est dans le constat d’un facteur incertitude qu’introduit cette décision, à la fois pour les étudiants, pour les universités et pour la Nation tout entière, tant la performance d’une économie est indissociable de celle de son système d’éducation. En tout état de cause, la communauté universitaire a besoin d’une clarification. Les juristes et les économistes que nous sommes proposons une lecture de cette décision à la lumière des enjeux et des défis que l’université française doit relever..."  

Lire l'article en entier sur la plateforme Telos 

Previously issued

  • Dialogues économiques

Ambivalent relationship between HIV and education

Sub-Saharan Africa has the highest HIV rate in the world, but there is a lack of public healthcare systems and huge inequalities regarding healthcare. Besides direct impacts on health, the HIV epidemic has side effects on children’s education, affecting parental behaviour around the risk of getting ill, find the economists Renaud Bourlès, Bruno Ventelou, and Maame Esi Wood.
January 06th 2020
  • Dialogues économiques

Globalization and colonization : a tale of size

There’s a message in people’s changes in height size. During the first globalization period, at the end of the 19th century, Filipinos lost up to 1.5 centimetres compared to their grandparents. This may be evidence of the degradation of living standards and nutrition. Economic growth does not pay off for everyone in the same way, as those who lived in colonized areas know.
December 18th 2019